Informations Patient

abcess2Que va-t-il arriver? Un abcès dentaire est une infection grave qu’il faut soigner rapidement. L’abcès prend son origine soit d’une dent ou de la gencive autour d’une dent. Si un abcès n’est pas traité, il peut non seulement mener à une enflure et une douleur intense, mais aussi à de graves complications :

lorsque l’abcès infecte la gencive autour d’une dent, de même que l’os qui la retient, il y a un risque de perdre complètement la dent; lorsque l’os alvéolaire qui tient la dent est trop endommagé, celle-ci commence à bouger de plus en plus et risque éventuellement de tomber;

si une carie dentaire est la cause initiale de l’abcès, la carie peut continuer à croître dans la dent si on ne la traite pas; elle finit par détruire complètement la dent, et doit être éventuellement extraite;

si l’infection se propage d’un abcès dentaire vers le cerveau à travers les vaisseaux sanguins, on pourrait se retrouver avec un abcès du cerveau; cette situation encore plus grave peut conduire à un coma et devient plus difficile à traiter;

un abcès dentaire peut devenir une infection des sinus, car les racines des molaires supérieures sont situées précisément sous le sinus. Si l’abcès dentaire produit du pus, les sinus pourraient se remplir de ce pus parvenant des dents infectées;

lorsque les bactéries d’un abcès dentaire atteignent le cœur en voyageant à travers les vaisseaux sanguins, une endocardite bactérienne survient alors;

l’angine de Ludwig est une infection grave qui affecte certaines parties du visage et la mâchoire inférieure; cette condition débute généralement par un abcès dentaire non traité; le danger est que l’infection puisse assez grossir pour bloquer les voies respiratoires, provoquant la suffocation et même la mort.

bruxerLe bruxisme est une anomalie où la personne concernée se grince les dents. Le bruxisme survient chez la majorité des gens, mais il est souvent minime, ou peu fréquent, et n’a pas d’influence sur la santé. Mais quand le grincement des dents devient plus récurrent, il peut déclencher des complications importantes, conduisant à de graves problèmes de la mâchoire et des dents.

Puisque le bruxisme se produit surtout pendant le sommeil, les gens peuvent ne pas en être au courant. Cependant, un mal de tête ou une douleur à la mâchoire, surtout le matin, est un signe qui suggère que la personne concernée se grince les dents. Beaucoup de gens ne savent même pas qu’ils souffrent de bruxisme jusqu’à ce que leurs conjoints les entendent grincer les dents pendant la nuit.

Si on pense souffrir de grincements de dents, il est recommandé de consulter son dentiste. Il ou elle devra vérifier si les dents s’usent, ou si les mâchoires craquent lors de l’ouverture et la fermeture de la bouche, ce qui sont tous des signes de bruxisme.

xerostomiaLa xérostomie, ou bouche sèche, est un état où la bouche manque de salive, ce qui donne une sensation inconfortable de sécheresse. Si ce n’est pas traité, la xérostomie peut conduire à des difficultés à parler et à mastiquer les aliments, et initier l’halitose (mauvaise haleine). Elle peut même aggraver les maladies parodontales et provoquer une augmentation du nombre de caries dentaires.

La bouche sèche a de multiples causes, et il est parfois possible de la traiter, ou au moins rendre son état plus confortable. Lorsqu’on connaît bien les symptômes de la xérostomie, on peut consulter son médecin ou son dentiste afin de déterminer si on en souffre réellement et déterminer ce qu’on peut en faire.

Voici les principaux symptômes de la xérostomie:

  • une sensation de sécheresse et d’avoir la bouche collante;
  •  une mauvaise haleine (halitose);
  •  avoir toujours soif;
  •  des blessures mineures dans la bouche, qu’ils soient situés sur les gencives, sur les joues, ou sur les lèvres;
  •  une sensation de sécheresse et une douleur constante dans la région de la gorge;
  •  une sensation de picotement ou de brulure dans la bouche ou sur la langue;
  •  la langue peut devenir sèche et avoir la couleur rouge;
  •  il devient difficile de parler, de goutter, à mâcher et à avaler les aliments.
  •  le nez et la gorge deviennent secs.

coeur dentLa bouche est une porte d’entrée aux bactéries qui peuvent non seulement infecter les dents et les gencives, mais aussi d’autres parties du corps. Beaucoup de problèmes cardiaques nécessitent des précautions particulières quand il s’agit de prendre soin de la bouche et des dents. Si quelqu’un a souffert d’une crise cardiaque, d’hypertension artérielle, d’angine de poitrine, d’accident vasculaire cérébral (AVC), ou d’insuffisance cardiaque, la condition doit être discutée avec le dentiste ou le médecin avant une intervention dentaire.

Quelqu’un qui souffre d’une maladie cardiaque devrait être responsable du maintien d’une bouche saine en pratiquant une bonne hygiène buccale et en visitant régulièrement son dentiste. Il serait également important de suivre les instructions du médecin ou du dentiste quand ils prescrivent des médicaments tels que les antibiotiques.

Smoking cigaretteFumer n’est pas seulement lié au cancer du poumon et aux maladies cardiaques, mais ça affecte aussi la santé bucco-dentaire. Bien que le tabagisme n’augmente pas le risque de caries, ça peut faire beaucoup de dégâts sur la gencive et d’autres parties de la bouche:

  •  le risque de perdre ses dents chez les fumeurs est deux fois plus élevé que chez les non-fumeurs;
  •  le tabagisme est la principale cause de cancers de la bouche et de la gorge;
  •  le fait de fumer accroît le risque de contracter les maladies parodontales (maladies des gencives); en fait, selon le Journal of Periodontology, les fumeurs sont environ quatre fois plus susceptibles d’avoir une maladie parodontale avancée que les personnes qui n’ont jamais fumé;
  •  le tabagisme peut causer une inflammation des glandes salivaires;
  •  le tabagisme des retarde la guérison suite à une extraction dentaire et peut conduire à une condition temporaire et douloureuse appelée alvéolite;
  •  les fumeurs ont moins de succès avec les traitements des gencives et la mise d’implants dentaires.

Wisdom-Teeth-Extraction-aLa conservation des dents et leur remplacement sont l’essentiel de la préoccupation des chirurgiens-dentistes. Néanmoins, dans certains cas, il faut enlever la dent. L’extraction est nécessaire:

  •  si son support gingival et osseux est trop abîmé, à cause de la maladie parodontale,
  •  si elle est trop abîmée pour être conservée, à cause de la carie
  •  si elle a subi un choc, un traumatisme, une fracture non réparable
  •  selon l’état général du patient (risques infectieux à distance)
  •  pour des raisons stratégiques lors d’un traitement d’orthodontie ou de prothèse
  •  Une extraction ou avulsion est une véritable intervention chirurgicale.

C’est le traitement des pathologies de la pulpe. La pulpe est située au milieu de la couronne dentaire. Lorsqu’elle est atteinte par la carie, elle ne peut pas être conservée vivante dans la plupart des cas.

C’est l’ablation totale sous anesthésie locale de la pulpe dentaire située dans la couronne dentaire et les racines.

Différentes étapes sont pratiquées:

  • Radiographie préopératoire pour visualiser la longueur et la forme des canaux
  • Anesthésie
  •  Mise en place de moyens permettant l’asepsie
  • Trépanation de la dent
  • Recherche des canaux et ablation et nettoyage des débris pulpaires.
  •  Mise en forme des canaux
  • Radiographie de vérification
  • Obturation canalaire (pâte, cône, gutta)
  • Radiographie de contrôle de l’obturation.
  • Recherchez la dent le plus vite possible.
  •  Prenez la dent par la couronne.
  •  Passez-la à l’eau du robinet si elle est souillée.
  •  Ne touchez pas, ne grattez pas la racine.
  •  Si vous le pouvez, remettez la dent en place et maintenez-la avec une compresse sinon mettez-la de préférence dans du lait UHT, sinon du sérum physiologique, ou à défaut dans la salive de la personne.
  •  Conduisez la personne immédiatement chez le chirurgien-dentiste. Plus la réimplantation est rapide (dans la demi-heure qui suit le traumatisme) et meilleures sont les chances de succès.
  •  On réimplante pas une dent de lait, mais le contrôle chez le chirurgien-dentiste reste indispensable.
  •  Récupérez le morceau de dent et conservez-le de préférence dans du lait UHT, sinon du sérum physiologique, ou défaut dans la salive de la personne.
  •  Le traitement doit être réalisé rapidement : plus la fracture est proche de la pulpe (nerf), plus il y a urgence à se rendre chez le chirurgien-dentiste.
  • Nettoyez la bouche avec une solution de chlorhexidine sans alcool ou rincez la bouche à l’eau froide.
  • Donnez un médicament contre la douleur (en évitant l’aspirine).
  • En cas d’hématome, appliquez du froid pour éviter les gonflements (pas de contact direct glace/peau).
  • En cas de saignement
  • Appliquez une compresse, comprimez fortement. Si le saignement persiste, orientez la personne vers les urgences de l’hôpital, appelez 911

12219410_784044298374273_3236214344036956875_nUne rumeur fausse consiste à penser que le fœtus utilise le calcium des dents pour construire les os de son squelette.

Les sels minéraux dont le calcium sont apportés à l’enfant en gestation par l’alimentation et ensuite par l’intermédiaire du sang. Les caries ne sont pas d’origine interne, mais se forment à partir de la surface externe des dents (qui n’est pas vascularisée). Les caries sont dues aux sucres consommés et débris alimentaires restant sur les dents.

Femme enceinte!?! Pas de perte de dent à chaque enfant…..

“Chaque enfant ne coûte pas une dent à sa mère”, à la condition de se faire soigner avant et pendant la grossesse.

Certaines femmes enceintes imaginent que se faire soigner les dents pendant la grossesse est dangereux. Il n’y a aucun risque et de plus l’assurance maladie prend en charge les soins dentaires à 100% pendant cette période.

Consultez votre chirurgien-dentiste avant, pendant et après votre grossesse. Il vous conseillera également sur l’utilisation du fluor

phobieLes phobies peuvent s’attacher à tout et n’importe quoi. On ne les définit pas par leur objet, mais par leur impact sur la vie des personnes qui en souffrent. Et la phobie du dentiste (ou plus exactement des soins dentaires) n’est pas rare, elle a même son petit nom – stomatophobie. Il faut dire qu’une visite chez le dentiste nous demande de supporter beaucoup de désagréments. Il y a la possibilité de la douleur, la nécessité d’admettre une invasion de notre sphère intime, le bruit, les vibrations, les piqûres, l’anesthésie, les produits utilisés… Bref, rien d’étonnant à ce que pour certains, la peur du dentiste devienne incontrôlable.

Le problème, c’est que qui dit phobie dit évitement. Or éviter le dentiste, c’est toujours une mauvaise idée : la santé dentaire demande en effet une visite par an, au moins pour effectuer un détartrage. Pour certains, la phobie du dentiste entraîne donc une qualité de vie très nettement diminuée, à cause de douleurs dentaires, de problèmes esthétiques liés aux dents, etc.