Parodontie

Des saignements occasionnels, une rougeur autour des gencives, une mauvaise haleine et une sensation d’inconfort peuvent être un avertissement de maladie parodontale. Si elle est négligée, la maladie peut entrainer un déchaussement des dents et une régression des gencives. La principale cause de cette maladie est la bactérie. Celle-ci forme une plaque, et si elle n’est pas traitée elle finit par devenir du tartre. Une fois le tartre établi, seul le dentiste et les hygiénistes peuvent l’enlever, c’est ce que l’on appelle un détartrage.

La gingivite est le premier stade de la maladie parodontale. À ce stade, les gencives semblent normales, mais peuvent aussi être rouges, gonflées et saigner facilement lorsque vous brossez. Une mauvaise haleine peut être reliée à cette maladie. C’est un début d’infection causée par les bactéries de la plaque. On peut alors discerner des poches de 1 à 2mm.

Le deuxième stade est la parodontie précoce, l’infection s’est propagée de la gencive jusqu’à l’os de la mâchoire. Ces bactéries forment alors de petits espaces entre les gencives et les dents, on les appelle des poches. Plus la poche s’agrandit, plus les bactéries pénètrent et plus la gencive rétrécit, ce qui dévoile la racine de la dent et augmente la profondeur de la poche. La profondeur de la poche à ce stade est d’environ 3 à 4mm.